17 jours restants
2 200 000 €
73.072863636364
Pas à pas, on y arrivera

L’actualité de la campagne

Marche après marche

Mécénat exceptionnel de Cercle pour l’escalier en Fer-à-Cheval

 

Jeudi 26 avril 

Un concert électro & #UnGesteHistorique

Le web média Cercle qui produit des concerts électro associant des lieux insolites à des DJ Sets, a fêté ses deux ans au château de Fontainebleau. Après la cour d’Honneur au pied de l’escalier en Fer-à-Cheval avec Boris Brejcha en 2017, c’est dans la cour de la Fontaine que Dubfire a fait vibrer avec bonheur plus de 2000 personnes et plus de 200 000 internautes. Pour fêter l’événement et témoigner de son attachement au château de Fontainebleau, l’équipe de Cercle s’est engagée à reverser 1€ par billet vendu au profit de la restauration de l’escalier en Fer-à-Cheval, emblème de Fontainebleau. Ce don constitue l’un des premiers soutiens à la campagne de rénovation.

 https://www.youtube.com/watch?v=6OyKIa2ODng

Charlotte Casiraghi, marraine de l’opération #UnGesteHistorique

Jeudi 31 mai

Attachée à Fontainebleau et à son château, Charlotte Casiraghi a accepté de signer un appel aux dons et de devenir la marraine de la campagne de restauration de l’escalier en Fer-à-Cheval. La fille de la princesse Caroline de Monaco est une cavalière émérite, mais également une personnalité littéraire qui vient de co-signer Archipel des passions (Seuil) avec le philosophe bellifontain Robert Maggiori. Son soutien à cette restauration est aussi un clin d’œil à l’escalier du palais princier de Monaco, réplique en marbre blanc de celui de Fontainebleau.

Lancée le 12 Avril dernier, la campagne de souscription #UnGesteHistorique doit permettre de réunir les 2,2m€ nécessaires à la restauration de ce chef-d’œuvre architectural du XVIIème, mis en péril par les infiltrations et le développement de micro-organismes. Si de grands mécènes comme la Fondation d’entreprise Total et la Fondation du patrimoine ont permis de récolter plus de la moitié de cette somme, le château fait appel à la générosité de tous pour trouver les 750 000€ restants avant le 6 Juillet. Aujourd’hui, près de 100 000 € ont d’ores et déjà été récoltés!

Denise Buffeteau, le premier geste

Jeudi 12 avril

Bellifontaine de toujours, Denise Buffeteau a flâné plus d’une fois le long de l’étang des Carpes, près des rangées de fleurs du jardin de Diane et sur les marches de l’escalier en Fer-à-Cheval qui domine la Cour d’Honneur.

Pour ne pas laisser s’évaporer la magie qui émane de ces lieux féériques, elle a répondu en 2017 à l’annonce du journal local qui annonçait une campagne de levée de fonds afin de restaurer l’escalier en Fer-à-Cheval. « C’est à ce moment-là que je me suis décidée, que j’ai compris que je pouvais faire quelque chose. C’est important pour les générations à venir. »

Désireuse de participer à la sauvegarde de ce patrimoine cher à son coeur, Denise a été la première a sauter le pas en faisant don de toutes ses économies: 15 000€ !

Découvrez en vidéo son témoignage:
https://www.youtube.com/watch?v=WaOL8iydh5g

SAMOIS-SUR-SEINE ADOPTE UNE MARCHE DE L’ESCALIER EN FER-À-CHEVAL

 Mercredi 23 mai 

Le conseil municipal de Samois-sur-Seine a choisi de contribuer à l’appel aux dons pour la restauration de l’escalier en Fer-à-Cheval en adoptant une marche de l’édifice. Cette initiative du maire Didier Maus, et de son conseil municipal, est un bel exemple de soutien de la commune de Samois au patrimoine culturel de son territoire. Le château remercie vivement la municipalité, et au travers elle tous les samoisiens et samoisiennes pour leur généreux soutien.

C’est à n’en pas douter #UnGesteHistorique !

 Les adieux de Napoléon à la Garde impériale, 20 avril 1814

Vendredi 20 avril 

Il y a tout juste 204 ans, Napoléon échouait à sauver son Empire. Réfugié au château de Fontainebleau après la prise de Paris (31 mars 1814), il se résolut à abdiquer sans conditions le 6 avril 1814. Quelques jours plus tard, l’empereur s’apprêtait à partir en exil vers l’Île d’Elbe lorsqu’il descend une dernière fois les marches de l’escalier en Fer-à-Cheval.

Fidèle à son esprit de conquérant, il improvisa un dernier Adieu au Ier régiment des grenadiers de la Garde accompagné d’une soixantaine d’élèves de l’École polytechnique qui, vingt jours plus tôt, prêtaient leurs armes à la défense de la capitale.  « Soldats de ma vieille Garde, je vous fais mes adieux ».

Le 20 avril 2014, le château célébra le bicentenaire de cette cérémonie émouvante, réunissant autour de la figure de l’Empereur plus de 40 000 personnes.

Ma part de l’escalier